Fieffé

Publié le par Norby

Bonjour,

Le mot du jour est fieffé (adj.) : qui a atteint le dernier degré d’un vice, d’un défaut.
Exemple : c'est un fieffé imbécile !

Mais originellement, fieffé signifiait,

-         pourvu d’un fief (lorsque l’on parle d’une personne)

-         tenu en fief (lorsque l’on parle d’un bien).

Publié dans Le mot du jour

Commenter cet article

Alexandre 06/05/2007 13:24

"Manquant à la pudeur la plus élémentaire,
Dois-je, pour les besoins d' la caus' publicitaire,
Divulguer avec qui, et dans quell' position
Je plonge dans le stupre et la fornication ?
Si je publi' des noms, combien de Pénélopes
Passeront illico pour de fieffé's salopes,
Combien de bons amis me r'gard'ront de travers,
Combien je recevrai de coups de revolver !"
Georges Brassens, Les trompettes de la renommée.
Cela me permet de proposer un nouveau mot à Norby : stupre.

carabinalièvre 06/05/2007 13:19

Je parle à tort et n'entends point le vagissement des levrettes. o/
Il est l'heure d'allermanger mon civet .

christophe fétat 06/05/2007 12:25

Carabin parle à tort des becs de lièvres et le tort tue lorsque l'on parle trop vite !

profil bas de K rabbin 06/05/2007 11:43

Ho! c'était pour gaber, il sont tous opérés dès le plus jeune âge ces levrauts. Pardon si j'ai choqué, c'est promis je ne récidiverai pas.

christophe fétat 06/05/2007 11:36

on parle de fief électoral alors doit-on parler de fiéffés élu(e)s ?