Coupe-jarret

Publié le par Norby

Bonjour,

J'avais oublié de le préciser hier, mais on est reparti pour une 2ème semaine de mots composés. Vous m'avez laissé plein de suggestions sympas à exploiter.

Bref, le mot du jour nous est présenté par Lorenzaccio qui, en postant hier soir, m'a donné l'occasion de faire "copier-coller". C'est officiel, je suis paresseuse. :p

"Mais après le pousse-au-crime, le coupe-jarret ?
Tout le monde sait qu'un coupe-jarret est un malfaiteur, brigand, et autre tueur à gages. Mais à l'origine, c'est une technique de combat où on coupait les jarrets des chevaux pour faire tomber leurs cavaliers (en armure). Comme c'était considéré comme une méthode de combat peu glorieuse, elle était réservée à la piétaille. D'où la dérive vers malfaiteur, brigand... (merci wikipédia)"

Publié dans Le mot du jour

Commenter cet article

dubois 07/01/2009 22:31

Au sujet de la définition du mot coupe-jarret
Je vous envoie la réponse que je viens de lire
"BONJOUR à tous (et à toutes - itou).... "coupe-jarret" .... il existe, dans la bonne ville de Vienne (38200), derrière la gare(n'y voyez aucune allusion perfide) une montée tellement raide qu'elle porte le joli nom de ; coupe-jarret (si abrupte qu'elle coupe le jarret de celui qui l'emprunte.... ou le jarret de sa monture s'il s'agit d'un cavalier)....
Bravo Norby pour la teneur de votre site - malgré quelques navrants dérapages récents .....
Commentaire n° 5 posté par Georges POIZE le 15/05/2007 à 13h23 "
En fait j'ai une autre version pour le nom de cette montée
Coupe jarret serait plutot en rapport avec un quartier ou un cimetière juif

françois 27/08/2007 22:11

Coupe-jarret me rappelle un terme si je ne m'abuse qu'utilisait les escrimeurs, un peu comme une botte de façon à ce que l'adversaire ne tienne plus debout. Je peux me tromper à vérifier ?

carabin 17/05/2007 12:22

Voilà qui est clair-obscur, yes hombre!

Lorenzaccio 17/05/2007 01:38

Un peu tard pour ajouter un commentaire ?
Coupe sombre et coupe claire, les deux sont valables!!! Mais sont employées toutes les deux à contre-sens : une coupe sombre est une coupe de peu d'importance qui laisse des arbres et donc de l'ombre, une coupe claire, une coupe qui enlève beaucoup d'arbres, puisque ces deux termes viennent des forestiers...

Donc, j'ai bien le droit de dire une coupe sombre dans les crédits, mais je voulais dire une coupe claire... allez comprendre!

carabin 16/05/2007 22:35

Y'a plein de footeux ici, même si jamais ils ne l'avouent, ( c'est comme ceux qui votent pout JM Le Borgne, ils se gardent bien de crier haut et fort)(j'ai pas voté pour lui, je tiens à le dire quand même, bien que tout le monde s'en batte les joyeuses)