Epizeuxe

Publié le par Norby

Bonjour,

Le mot du jour est épizeuxe (n.m. d'après http://perso.orange.fr/philo-lettres/lexique.htm#lexique_e)

C'est une figure de style, une itération lexicale contiguë ; en français simple, cela consiste à répéter consécutivement le même mot ou groupe de mots au début d'une séquence, ou d'une phrase.

Exemples :

"David, David triomphe, seul Achab est détruit."(Athalie, Racine)

"Elle déclara que le chevreau serait tué, tué, mais tué par sa main à elle" (P-J Jouve)

 

Synonymes : redoublement reduplication, conduplication

Merci à Gaby, Erwan, Syph, Gabrielle & Giorgos. & Philippe. 

Publié dans Le mot du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Ne serait-ce pas ce que d'autres appellent anaphore ?
Dans le genre, on peut aussi s'intéresser à la métalepse et à l'analepse - soeur on non de l'anabase. Et il y en a encore plein d'autres...
(voir le Gradus de Dupriez)
Répondre
A
Juste pour l'Anaphore, elle consiste à répéter le même mot en début de différentes phrases.
Ici, l'Epizeuxe consiste à répéter le même mot dans une même phrase.
(Oui je réponds à un commentaire qui a presque 10 ans, mais c'est juste pour apporter quelques précisions pour les prochains visiteurs)
U
En grec, epizeuxis est bien féminin.

L'épanalepse, elle, reprend le mot en bout de phrase : "L'homme est un loup pour l'homme" (quoique si c'était le cas, l'humanité se porterait mieuxe...).

"Je suis hanté. L'azur ! L'azur ! L'azur ! L'azur !" Mal armé.
Répondre
T
Il est très élégant, ce mot !
Répondre
Y
Epizeuxe, masculin ou féminin?
Certaines épanalepses peuvent-elles être considérées commes des épizeuxes?
Répondre
C
l'histoire sombre de ruth brown use et abuse du procédé pour la grande joie des grands et des petits.
Le hareng saur de Charles cros poète et inventeur également
Répondre
L
suite du n°9:

tandis que épizeuxe,redoublement, conduplication, palillogie consistent en une répétition consécutive d'un mots ou d'un groupe de mots, dans la même phrase.

Exemple littéraire:

Ô triste, triste était mon âme
A cause, à cause d'une femme
Verlaine

PS: quel con ce Verlaine, triste à cause d'une femme !! MDR
Répondre
K
Pas tout à fait kif-kif monz'ami, ANAPHORE, c'est la répétition d'un même mot au début de chaque phrase. Y'en a des qui disent EPANAPHORE, avec un accent sur le E initial mais ce connard de clavier azerty veut pas les mettre sur les majuscules, tout se perd
Répondre
D
anaphore et epizeuxe, c'est pareil?
Répondre
S
je "commets" souvent des épizeuxes sans savoir ce que c'était !
Vais-je retenir ce mot ? J'espère que oui.
Bonne soirée
Répondre
C
c'est pas Raymond, c'est Léon ! Banane !!
Répondre