Hystérésis

Publié le par Norby

Bonjour,

Le mot du jour est hystérésis (n.f.) : persistance d'un phénomène quand cesse la cause qui l'a produit.

Promis je complèterai cette définition prochainement mais là, je dois filer…
Edit : à quoi bon la compléter, vous êtes bien meilleurs que moi :-)
Je vous livre simplement la phrase dans laquelle j'ai lu ce mot : "les économistes ont construit une explication du chômage fondée sur des effets d'hystérésis" in Ségrégation urbaine et intégration sociale, Rapport n°45 du Conseil d'Analyse économique, la Documentation français, Paris, 2004

Publié dans Le mot du jour

Commenter cet article

Pierre 14/01/2008 07:50

Bonjour,
Je crois que vous partez sur une fausse piste, faisant l'amalgame entre hystérésis et inertie.
L'effet d'hystérésis est persistant dans le temps: un champs magnétique rémanent, restant après suppression de l'exitation magnétique qui l'a produit, persiste très, très longtemps. Ce n'est pas de l'inertie, mais une mémorisation (ce qui rejoint la phrase de défénition de départ).
L'hystérésis est fondamentalement un phénomène non-linéaire (mémorisation), tandis que l'inertie est linéaire. Si les chauffagistes parlent d'hystérésis dans ce contexte, c'est par erreur.

Pierrenduro 17/12/2007 14:22

Ce mot est aussi trés employé dans le Batiment(chauffage/plomberie.) Il qualifie trés justement le phénomene qui fait qu'une masse chauffée continue a restituer de la chaleur longtemps encore aprés que la source d'énergie ait cessé de produire . On qualifie également ce phénomene d' "Inertie" lié a la masse.(ex:un radiateur de chauffage en fonte d'acier à une inertie ou hystérésise beaucoup plus important qu'un radiateur en fonte d'aluminim.) Votre Serviteur Pierrot .

Tamarys 23/10/2007 21:58

La Belette> En effet, hystérie et utérus ont la même étymologie. A l'origine, l'hystérie était considérée comme une maladie mentale, et strictement féminine cela va de soi.
L'utérus se mouvant dans le corps (ne me demandez pas comment) provoquerait des interruptions dans la transmission nerveuse et déclencherait les crises.
Au choix, les hystériques étaient soit brûlées (considérées comme possédées), soit trépanées et enfermées à vie dans des asiles.

La Belette 10/10/2007 16:10

-> Hystérie et Utérus ont-ils la même étymologie ?

Mon examinateur à l'oral du Bac de Français m'a affirmé que c'était le cas...

Sébastien 09/10/2007 11:29

Hysteresis est egalement un terme employé en électronique.