Pollock et les all-over

Publié le par kortex

Article publié par Kortex

Jackson Pollock (Wyoming 1912-Long Island 1956) est l’artiste le plus emblématique de l’expressionnisme abstrait. Son style est caractérisé par son mode opératoire le « dripping ».

     
       Le dripping (de to drop : goutter en anglais) consiste soit à accrocher des pots de peinture percés au-dessus de la toile et les faire tournoyés au-dessus de la toile soit y projeter de la peinture à l’aide d’un pinceau.

       Un nouveau rapport à la toile  puisque J.P. la travaille au sol, sur des formats immenses et tournant autour … sans point de vue unique.

        Le « all-over » (sur toute la surface en anglais)  désigne qu’il s’agit de la même technique utilisé sur toute la surface de la toile, de sorte que lorsqu’on redresse la toile, le spectateur est confronté à une même étendue de matière où la couleur et la ligne se confondent. Il n’y plus de perspective ni même de cheminement du regard ou de sens du tableau.

  Pour comprendre toute l'importance de ces innovations, il faut prendre en compte la volonté politique américaine de rayonnement culturel! 

Commenter cet article