Remugle

Publié le par Norby

"Or je descends vers les quartiers minables
bas et respirant dans leur remugle
je dérive dans des bouts de rues décousus
voici ma vraie vie --- dressée comme un hangar ---
débarras de l'Histoire --- je la revendique
je refuse un salut personnel et transfuge
je m'identifie depuis ma condition d'humilité
je le jure sur l'obscure respiration commune
je veux que les hommes sachent que nous savons "
Gaston Miron, La vie agonique
citation proposée par Nez Tordu (voir son blog)
Bonjour,
 
Le mot du jour est remugle. Le remugle est un mot que très peu de gens emploient, ou alors des gens du XVIIe siècle peut-être, pour parler d’une odeur désagréable de moisi et/ou de renfermé. Si vous avez un nez très fin, vous pouvez même accompagner le remugle d’un complément du nom genre : remugle de cigare froid, remugle de toilettes ou... de chien mouillé… Tout un programme.
De nos jours, le mot s'emploie également au figuré. Zolurne (voir son blog) nous propose une citation piquée au hasard sur le site de Libé : « Même bêtise crasse, même ressort scato à base de bouse de vache et mêmes remugles populistes du retour à la terre. ».
D'où ça vient ? Ce mot aurait pour origine un ancien mot scandinave, "mygla", désignant la moisissure (merci François ! voir son blog).
Le mot de demain est vicissitude.
Norby

Publié dans Le mot du jour

Commenter cet article

Frontere 08/03/2006 22:58

On peut dire aussi, par exemple, que l'oeuvre de Patrick Modiano est bâtie depuis ses premiers romans sur les remugles de la France de la collaboration.