Fragonard et la peinture galante

Publié le par kortex

Article publié par Kortex

Jean Honoré Fragonard (Grasse 1732-Paris 1806), Fragonard étudia la peinture avec de nombreux grands maîtres: J B Chardin, F. Boucher ou C Van Loo. Il perfectionna aussi son apprentissage en  voyageant en Italie et au Pays-Bas. Cependant c’est en suivant le courant des peintures galantes, initié par Watteau, qu’il acquit sa renommée. Il donna à ce genre caractérisé par les jeux amoureux de la nouvelle aristocratie un nouveau souffle. Tout d’abord ses peintures jouent sur la place du spectateur et son voyeurisme. Puis elles sont d’une palette particulièrement rosée et nacrée ce qui amplifie leur sensualité. Malheureusement son succès fut de courte durée car la Révolution Française initia un nouveau genre : le Néo-classicisme. Fragonard reste l’emblème du rococo finissant.

Commenter cet article

Cochard 02/04/2005 09:47

Fragonard est l'un de nos grands coloristes. mais sur la peinture classique je n'ai pas d'avis particuliers. Tout a déjà ét dit par de grands critiques. Je ne me permets des commentaires que pour les contemporains. Votre notice est très complète.Amicalement. JFC

norby 28/03/2005 11:08

je sais pas quoi te dire ... je t'aime très fort kortex : )
norby