Essoriller

Publié le par Norby

Bonjour,
 
Le mot du jour est essoriller.
Ce verbe transitif, de la famille du mot oreille signifie… couper les oreilles de quelqu’un ou d’un animal.
Exemple d’utilisation (facile à glisser dans une conversation) : j’ai lu qu’au XVIe siècle, l’essorillement était une peine pour les prostituées récidivistes…  
Le mot de demain est arse.
Norby

Publié dans Le mot du jour

Commenter cet article

Pif 17/10/2008 16:47

t'aurais pas lu ça dans Denis Crouzet, les guerrier de Dieu, (étude sur les rites de violence pendant les guerres de religions...)

Thomas 04/02/2007 04:08

(...)Que Montfleury s'en aille
ou bien je l'essorille et le désentripaille

Rostand, Cyrano de Bergerac, Acte I

AnT, de chez Smith en face 08/05/2006 10:46

Chers rédacteurs,
Peut-on essoriller un présentateur télé ?
(sujet de bac, section philosophico-médicale)

Charles 08/05/2006 09:36

Vincent Van Gogh s'est essorillé. Et d'ailleurs le "reste" termina dans les mains d'une prostituée.