Licence

Publié le par Norby

Bonjour,

Aujourd'hui un petit horizon de quelques mots de la famille de licence.

La licence est le droit, la liberté (de faire quelque chose) en vertu d’une permission.

Exemple : me laisserez-vous la licence de … ?

Par extension la licence est un terme appliquée à poésie (quand le poète prend des libertés avec la forme…), aux autorisations spéciales à la douane etc. D’ailleurs nos amis anglo-saxons parlent bien de license to kill alors que nous dirons plutôt permis de tuer.  

 

La licence est aussi le diplôme qui sanctionne la 3ème année en université.

Exemple : un étudiant licencié en droit n’est pas un étudiant qui est mis à la porte. Car aujourd’hui, le verbe licencier signifie faire quitter les lieux et plus couramment renvoyer quelqu’un de son travail (alors que le Dico de l’Académie de 1932 le restreint à un sens militaire : licencier c’est congédier des troupes.). Le mot licenciement a connu une évolution sémantique comparable.

 

Mais trop de liberté nuit à la liberté paraît-il et la licence désigne aussi la liberté excessive qui ne tient plus compte du respect, de la retenue et de la modestie élémentaire, allant même, allez soyons fous, jusqu’au dérèglement dans les mœurs et dans la conduite. 

A ce type de licence, rattachez l’adjectif licencieux. Il désigne l’abus de la liberté ou l’immoralité, le désordre contraire à la pudeur.

Le mot de demain est dragon.

Publié dans Le mot du jour

Commenter cet article

Planxty 20/05/2006 11:31

Il paraît même qu'un ange pâlit sans cieux...