Endêver

Publié le par Norby

Bonjour, le mot du jour, endêver, est une suggestion de Linette (faite le 16 mai) (pour ma part, je n’ai jamais rencontré ce verbe ailleurs que dans un dico mais il est utilisé en Belgique).
Bref, endêver c’est avoir grand dépit de quelque chose. C’est un synonyme un peu old school (vive les anglicismes) et un peu familier (un peu wesh wesh ?) du verbe enrager.
Faire endêver quelqu’un, c’est le faire enrager, le tourmenter (et c’est mal).
Le mot de demain est méphistophélique.

Publié dans Le mot du jour

Commenter cet article

M. Fontaine 08/04/2008 14:45

Endêver est employé dans le nord de la France et en Belgique dans la région de Tournai.

Christian 07/10/2006 15:32

Bonjour,
Je me souviens de ce que ma mère et ma soeur aînée utilisaient cette expression "faire endèver". C'était il y a vingt ou trente ans, en Belgique.
J'aurais dû prendre note d'expressions que ma mère utilisait. Je la soupçonne d'en avoir inventé à l'occasion !
Pas plein ma main pour un enfant chétif.
Mine de déterré
Manger son pain blanc avant son pain noir
Monter sur ses grands chevaux
Dragon de Villars
Déjeuner de soleil désignait quelque chose qui ne ferait pas un long usage.
Un oiseau pour le chatet bien d'autres que j'ai oubliées !
Amicalement,
Tournesol
 

Norby 09/10/2006 21:42

Réponse : et oui, il est parfois difficile de démêler l'argot populaire de l'argot purement familial. En tout cas, "monter sur ses grands chevaux" & "mine de deterré", c'est super connu, pour le reste, je ne connais pas.