C'est pratique...

Retour à l'accueil

Introduction : le pourquoi et le comment

Tous les mots de A à Z : tout voir, d'un coup d'oeil

Aidez-nous ! : à vous de jouer !

Le livre d'or : suggestions ? flatteries ? insultes ? par ici !

Norby sur Europe 2 :
mon quart d'heure de gloire

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Recherche

Mercredi 6 septembre 3 06 /09 /Sep 00:00
Le tavernier
_ … Je peux vous dire que tavernier, c’est pas une sinécure.
Karadoc
_ Ouais, c’est pas faux.
Perceval
_ J’ai jamais su ce que ça voulait dire, sinécure.
Karadoc
_ Moi non plus. Quand vous comprenez pas, vous dites « c’est pas faux ».  Comme ça, vous passez pas pour un glandu. C’est ma botte secrète.
Kaamelott, épisode « La botte secrète »
 
Bonjour,

On rencontre souvent sinécure dans une affirmation négative, ce qui donne une idée en creux, mais bien vague du sens de ce terme. Initialement, la sinécure était un titre, une dignité qui n'engage pas à une fonction pastorale particulière et plus particulièrement un revenu correspondant à ce titre, accordé à un clerc (ça vient de l’expression latine beneficium sine cura « bénéfice sans soin, sans charge »). Par extension et simplification, il s’agit d’un emploi n'obligeant à aucune fonction, ou nécessitant très peu de travail.

Par Norby - Publié dans : Le mot du jour
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus