Andouiller

Publié le par Norby

Bonjour,
Saroumne (ou Anaraël ou Brrrr ça dépend) a eu la gentillesse de se charger d’écrire un article pour ce dimanche. Je vous transmets donc son texte qui nous apprend tout (ou presque) sur l’andouiller.

Andouiller :  appellation commune des pointes des bois d'un cerf (ou de tout autre mammifère "à bois"). Ces pointes sont également appelées "cors" ou "épois".

Ce sont les veneurs qui, les premiers, ont donné des noms à chacune de ces pointes de façon à pouvoir décrire au mieux l'animal qui était chassé.

A l'âge d'un an et demi, un jeune mâle forme ses premiers bois qui sont constitués de deux "perches" lisses, généralement non ramifiées, appelées "dagues" (ce qui explique pourquoi ces jeunes cerfs sont nommés "daguets").

Par la suite, les bois tombent chaque année (à ce moment là on dit que le cerf est "mulet") et repoussent, généralement plus gros et plus lourds, enveloppés dans une peau d'aspect doux (les "velours"). Cette peau sera enlevée par frottement quand les cerfs auront "tout allongé". Ils viendront alors "frayer" leurs bois sur les arbres dont le tanin de l'écorce donnera la couleur aux bois.

Mais, contrairement à une idée répandue, il ne s'ajoute pas un andouiller supplémentaire chaque année. De très jeunes cerfs peuvent déjà compter 10 ou 12 pointes alors que de très vieux cerfs peuvent n'en avoir eu que 8 toute leur vie.

Cette confusion vient vraisemblablement du fait que les veneurs (encore eux) nommaient également les cerfs en fonction du nombre de leurs andouillers. "2ème tête" pour un cerf portant 4 pointes, "3ème tête" pour un cerf portant 6 pointes, "4ème tête" pour un cerf portant 8, puis "10 cors", "10 cors royal" (pour les cerfs à empaumure), "vieux cerf" et enfin … "grand vieux cerf".

Mais revenons à nos andouillers

Pour un bois de cerf d'allure classique, on trouvera ainsi, en partant de la base renflée du bois (la "meule"), l'andouiller "de massacre", encore appelé "andouiller d'œil" ou "maître andouiller". Puis, juste au-dessus, le "surandouiller" qui peut être présent ou pas.

Le troisième rencontré sur la "perche" est la "chevillure", ainsi nommée parce qu'elle sert de point d'articulation et d'appui aux cerfs lors des combats.

Ensuite, se trouve un andouiller qui existe assez rarement mais qui donne aux bois une conformation assez reconnaissable. Il a été nommé "trochure".

Le dessus du bois peut ensuite être constitué d'une pointe, de 2 ("fourche" ou "enfourchure"), de 3 ("empaumure") ou plus …

En fonction de la conformation du sommet des bois, on pourra décrire une "double enfourchure", une "double empaumure", une "palmure" (si les bois ressemblent à ceux d'un daim par exemple).

A partir de là … il devient simple de pouvoir dire d'un cerf qu'il "porte" 10, 12, 14 ou 16 cors. Il suffit de compter les andouillers de chaque côté. Ou plus exactement, de les compter du côté où il y en a le plus et de multiplier par 2 (c'est ainsi). Et si le nombre n'est pas le même de chaque côté … on dit alors qu'il est "mal semé".

Je crois d'ailleurs, et pour en avoir vu beaucoup, que presque tous les cas de figure sont possibles (même aussi étonnant qu'un daguet portant 8 cors ou un cerf de plus de 17 ans portant 6).

Il peut arriver parfois qu'un cerf ne fasse pas de bois du tout. On dit alors qu'il est "moine".

Les bois sont très fragiles pendant la période de repousse et il arrive aussi que certains se fracturent et finissent de pousser dans des positions singulières. On dit alors que le cerf a une tête "bizarde".

Maintenant … amusez-vous à les compter … ces andouillers!

Commenter cet article

folgrenouille 18/12/2006 04:01

eh bien ce mot du dimanche nous un donne une brouette d'autres !!!! ;-)

en tout cas merci pour ce blog ou je m'amuse à venir tous les matins pour voir si je connais le mot du jour !

thiffany 25/10/2006 21:03

Idem ! ;))

Un gars 23/10/2006 17:30

Je suis fan de cet article !
Il est clair, j'ai tout compris !
Puis tout oublié
Je le relirai demain

Lutin 22/10/2006 14:23

Oue on sera moins con oggi !

fred / rick 22/10/2006 10:50

Salut,Grâce à cet article, je serais moins "andouiller" ce soir.Bye, à +,Fred