Patron-minet

Publié le par Norby

"A mon retour mercredi matin dès patrominet, mon automobile a disparu"

Lu un jour dans le Parisien
Bonjour,
 

Le mot du jour semble être mal orthographié dans la citation au-dessus (ahhh vilains journalistes ! Eux, ils en savent quelque chose…). Ce qui explique l'inutilité de mes recherches jusqu'ici... Heureusement, quelques jours dans la rubrique "les mots perdus" et vous, les visiteurs, m'avez mis sur la voie.

 

Bref, patrominet semble venir du terme potron-minet vieille expression peu ou plus utilisée dans la langue française qui signifie à l’aube, de bon matin, de très bonne heure,dès le point du jour.

D’où ça vient ? de « dès le paître au minet » : c'est à dire dès le moment où le chat ou l'écureuil (jacquet) va au paître.

D’où plusieurs variantes (d'après le Littré) : dès potron-minet ou potron-minette ou patron-minet ou potron-jacquet ou potron-jaquet, ou potron-jacquette ou patron-jacquet ou poitron-jacquet.

Merci à Cleofide, Sandrine, Danyel et Nanne pour leur aide (je ne fais que recopier leurs commentaires).

Un autre visiteur, Billon ajoute :

un article très complet se trouve sur francparler.com, expliquant que l'on peut dire "dès patro-minet" mais que c'était à l'origine "dès potron-jacquet".

Voici le copier-coller d’extraits de l'article :
L'expression originale était "dès potron-jacquet".
Potron vient de "poitron", qui lui-même vient de "poistron", du latin posterio, postérieur : le derrière, donc.
Et un "jacquet", en normand, est un écureuil.

Ainsi donc "dès potron-jacquet" signifiait en peu de mots : dès qu'on voit le derrière des écureuils, et ceux-ci sont extrêmement matinaux.

Il va sans dire qu'au fil du temps et de l'urbanisation, au XIXème siècle, les écureuils devinrent de moins en moins "quotidiens", d'où, peut-être, le remplacement de l'expression en "potron-minet", le minet étant le chat, plus commun en tout lieu.

Il n'est pas rare également de voir l'écriture "patron-minet".
Deux interprétations différentes à cette variante : ou bien ce fut une "attaque" humoristique associant les patrons au postérieur, ou bien ce fut simplement par ignorance de la signification du terme "potron" qu'on a, par commodité, remplacé par un terme plus usité...


Publié dans Le mot du jour

Commenter cet article

Sabine 07/02/2007 11:35

Il me semblait qu'un des objectifs de ce blog était d'enrichir la langue parlée et écrite, mais quand je lis : "et vous, les visiteurs, m'avaient mis sur la voie." je frémis !!!!!!!!
(mais j'ai envie d'hurler !!!!!!!!!!!!!) j'ose espérer que ce n'est qu'une faute de frappe : on devrait lire "et vous, les visiteurs, m'avez mis sur la voie."
Ceci est une des fautes qui m'ont sauté aux yeux parmi d'autres, quel dommage... A part ça j'adore ce blog !

Norby 07/02/2007 11:39

Réponse : aïe ! Je corrige tout de suite. N'hésitez pas à me signaler les fautes, je fais du mieux que je peux mais parfois des "coquilles" m'échappent.

jak 10/11/2006 23:47

http://www.cellperformance.com/cgi-bin/twiki/bin/viewfile/Main/PaulAnderson?rev=1;filename=index0.html

Michaeleschi 02/11/2006 18:56

Juste pour signaler que "Patron-Minette" est même un titre de chapitre des Misérables de Hugo, au début duquel il explique le sens de cette expression...

thiffany 31/10/2006 19:13

Bonsoir Big Bros !  Alors, en réponse à ta question :  " la fillette est disparu + E " mais la fillette a disparU, sans accord de genre ni de nombre. Tu avais bien raison de douter...  ;))

thiffany 31/10/2006 14:18

Que se passe-t-il aujourd'hui Norby ? Bug ? Un jour, on pourrait peut-être parler de l'origine de " love " au tennis, si ce n'est déjà fait, bien sûr ? :*

Norby 02/11/2006 17:27

Réponse : gné ?