Timonier

Publié le par Norby

A propos de la Chine : « Aujourd’hui, on s’y presse pour entendre battre le pouls du monde, recevoir l’onction de n’importe quel petit timonier – de toute manière on les confond tous […] »

L. Greilsamer, « Bravitude, vous avez dit bravitude ?», Le Monde, 9 janvier 2007, p.2

 
Bonjour,
Le mot du jour est timonier.

Pour les gens pressés, disons seulement le « Grand timonier » fait référence à Mao Zedong, en tant que chef suprême de la Chine.

 

Pour ceux qui ont le temps, venons d’où vient ce surnom.

Un timon, c’est au choix :

- une longue pièce de bois ou de métal située à l'avant-train d'un véhicule ou d'un instrument agricole et à laquelle on attelle une ou plusieurs bêtes de trait ; par extension, une longue pièce de bois ou de métal,

- dans la marine, c’est la pièce attachée au gouvernail et utilisée pour diriger le navire; par métonymie, le gouvernail lui-même (voir une image de timon).

 
Un timonier désigne au choix :

- Chacun des chevaux qu'on attelle de chaque côté du timon d'une voiture ou d'une charrue,

- l’homme qui tenait le timon du navire et qui était placé sous les ordres d'un pilote,

- le marin spécialisé qui s'occupe de la direction d'un navire, de la surveillance de la route, de la veille, des signaux et de la transmission des ordres (c’est le maître-timonier),

- enfin, par analogie, c'est devenu l'image du guide, du dirigeant d'une administration, d'un pays etc.

Publié dans Le mot du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques Heurtault 14/01/2007 00:17

Sur un timon, les bêtes de trait sont attelées par paire. Une de chaque côté du timon.

manu 10/01/2007 16:12

Hé bien, figurez-vous que j'aime beaucoup cette bravitude car elle est assez éloignée de la bravoure de nos soldats ou des chevaliers en armure. Elle offre aussi un petit soupçon de "déconnage" de "on-se-prend-pas-trop-au-sérieux" que j'apprécie énormément... Si si !

Jacques 09/01/2007 19:13

néologisme ou pas, depuis le temps que je fréquente (avec plaisir) ce blog .. je crois que c'est le plus long "mot du jour" aujourd'hui :)

Gerard 09/01/2007 07:15

Ce qui a retenu mon attention, c'est plus le mot "bravitude" prononcé par Ségolène (au lieu de bravoure) que le mot timonier.
J'ai l'impression que nous sommes dans une période de néologismes inutiles, mode lancée par Raffarin.

Norby 09/01/2007 14:22

Réponse : Je n'ai rien contre les néologismes en général, mais sur cet exemple, je suis complètement d'accord avec vous.