Charivari

Publié le par Norby

Bonjour
Le mot du jour est charivari.

Faire tout un charivari, c'est faire beaucoup de bruit, créer beaucoup d'agitation; comme cette coutume médiévale qui consistait pour les jeunes du village de faire charivari sous les fenêtres des jeunes mariés pendant leur nuit de noces.

Il en est question dans le merveilleux film" Le retour de Martin Guerre" avec G.Depardieu et N.Bayle.

CHARIVARI vient du grecs "Karêbaria" qui voulait dire: mal de tête

Un article rédigé par Claude.

Publié dans Le mot du jour

Commenter cet article

lulu7 05/04/2007 14:03

bonjour
le charivari était le "bruit tumultueux de poêles, de chaudrons, accompagné de cris et de huées, que l'on faisait devant la maison de ceux qui ont excité un mécontentement" y compris devant la maison des veuves âgées qui se remarient, en dérision des gens d'un âge fort inégal qui se remarient, ou de ceux qui passaient de secondes ou à de troisièmes noces. Il a même été sanctionné dans certaines régions et les mariés étaient condamnés à payer les frais de justice. Les charivaris ont été condamnés par le Concile de Tours en 1445, sous peine d'excommunication, et c'était le début de la répression du tapage nocturne!!
l'origine de ce mot est incertain, certainement du vieux français chalivali avec des variantes dans chaque région de France.
Le Charivari était un journal satirique fondé en 1832 par Charles Philipon et qui avait en particulier des caricatures de Daumier.

Myblack 28/03/2007 20:50

Un rapport avec Gérard Charivari, qui se présente aux présidentielles ?

christophe fétat 28/03/2007 15:54

charrie ce que tu dois varie ce que tu peux la vie est un charivari. Le bruit et la fureur de vivre

gold 28/03/2007 14:36

Bah oui Saïd t'as peut être raison, mais même si on se marie à 90 berges, le jour des noces on est quand même de "jeunes" mariés, non ?
Tout est question d'appéciation............

trad'en herbe 28/03/2007 11:31

Outre le brouhaha, l'hébreu nous donne le tohu-bohu. On trouve la forme hébraïque "tohou-vavohou" à la première phrase de la Bible, pour qualifier la terre avant la création du monde. La traduction française dit "vide et vague" : c'est l'état de chaos originel.