les ready-made de Duchamp

Publié le par kortex

Article publié par Kortex

Bonjour!

Tout d'abord la réponse à la question de la semaine dernière. Comme vous vous en doutez, il y avait un piège. En effet l'achitecture du centre Beaubourg présente tous les aspects du high-tech, avec notamment les structures à l'extérieur qui font penser à des échafaudages et qui mettent en valeur la structure même du bâtiment. Cependant, ce qui saute en premier aux yeux, ce sont les couleurs des tuyaux du centre qui ne mettent pas en avant le matériaux mais signifie pour nous leur utilité. Ces couleurs ont été choisis par convention culturelle : il s'agit donc d'un principe post-moderniste. Les architectes de ce bâtiment sont Piano et Rogers qui sont plutot classé parmi les post-modernistes même si comme ils sont en activité cette classification peu être rendu obsolète d'un jour à l'autre.

Les Ready-Made de Duchamp

Les Ready-made sont parmi les oeuvres les plus subversives de notre siècle.

En effet ils nous poussent à réfléchir sur 3  questions:

1) la question de l'objet

Duchamp a joué avec les codes des objets d'art.

2) la question du lieu

Le ready made est un objet du quotidien qui a été déplacé pour le rendre différent à notre regard, par conséquent c'est aussi une réflexion sur la sacralisation que donne un musée à un objet. 

3) une petite recontextualisation: une oeuvre avant tout dada!

Le mouvement DADA est très difficilement explicable. Cependant on peut voir dans leur refus de tout, un refus de la création aussi (et oui!). Dans ce contexte on peut dire que les ready-made, même s'ils ont survécu à Dada, sont les oeuvres qui ont le mieux nié tout acte de création.

Des questions?   

Commenter cet article

norby 20/01/2005 14:21

parle nous un peu de la fontaine : )
norb'