ANADYOMENE

Publié le par Carabin

Le mot est ANADYOMENE : (adj.): qui sort de l'eau.
(didactique). Emprunté au latin anadyomene, substantif, qui désignait la Vénus peinte par Apelle, pour désigner Vénus sortant de l'eau, et qu'Auguste fit placer dans le temple de César.

NB : cet article est un « copier-coller » d'un commentaire de l’article Le mot du jour en 2008.



Publié dans Le mot du jour

Commenter cet article

Mat 03/05/2009 22:04

Je pense qu'il y a une erreur: le mot "anadyomène" vient du grec et non pas du latin.

Skal 10/02/2008 21:56

Bien resumé devebe en effet Rome aurait eté fondée par Enée . Apres la chute de la ville de Troie celui-ci partit vers l'Italie ( il est quand même etrange que Sparte n'ait pas détruit la flotte Troyenne ) pays dans lequel il aurait fondé les bases de la ville de Rome : question : d'où venaient alors les Etrusques ?

DEVEBE 10/02/2008 21:55

A part Carabin, personne n'intervient. Le sujet est pourtant croustillant; Oyez plutôt l'histoire d'Aphrodite. Anadyomène, du grec αναδυόμενος signifiant « qui sort de l'eau, qui émerge » ce mot était utilisé en français au XVI ème siècle. Aphrodite est la déesse grecque de la beauté et de la séduction. Son origine est discutée. Pour Homère elle serait la fille de Zeus et Dioné. Selon Hésiode sa naissance est plus rocambolesque, elle serait née de l’écume, formée lors de la castration d’Ouranos par la chute des organes sexuels du malheureux dans la mer. Cette vision d’apocalypse, nous ramène donc à notre sujet de l’émergence des flots. Elle eut de multiples aventures avec une partie des dieux de l’Olympe (ou les mœurs étaient très libres semble t-il), mais aussi hors de ce cénacle prestigieux ce qui lui valu une nombreuse descendance. C’est ainsi qu’avec un dénommé Anchise elle eut un fils Enée. Elle prit le parti des troyens lors de la fameuse guerre de Troie, à la suite de laquelle elle conduisit la flotte d’Enée vers l’Italie. Et c’est là, non pas que les athéniens s’atteignirent, mais que l’on retrouve nos amis les romains. En effet ceux-ci se prétendaient les descendant d’Enée. Ils la vénéreront donc comme leur mère sous le nom de Vénus, ce qui explique la présence à Rome de fresque représentant la Vénus sortant des flots, ou anadyomène selon l’origine historique et étymologique. L’origine du mythe pourrait trouver son origine en orient sous des noms différents chez les Phéniciens, les Syriens, les Babyloniens, ou les Assyriens. Bref l’histoire est complexe et comme disent les journalistes quant ils n'ont aucune information, on se perd en conjectures